AspBAN accélère l’accélération de 80 start-up pour les ports bleus de l’Atlantique octobre 5, 2021 – Posted in: Nouvelles – Tags: ,

 

Le programme d’accélération des startups du Projet AspBAN vise à développer des solutions innovantes pouvant répondre efficacement aux besoins, enjeux et priorités d’innovation des Ports de l’Atlantique.


La commissaire Elisa Ferreira a souligné le rôle du projet, cofinancé par l’Union européenne au titre du Fonds maritime européen et de la pêche, pour sa contribution à la mise en œuvre du plan d’action pour l’Atlantique 2.0.

 

   Les services d’accélération consisteront en des ateliers hebdomadaires sur des sujets liés à l’adéquation produit-marché, à la collaboration au sein de l’économie bleue, aux métriques, à la mise en œuvre et à la mise à l’échelle, etc. Ils seront complétés par des sessions de mentorat avec des experts. Tous les deux mois, une session de pitch sera organisée, au cours de laquelle les start-ups se présenteront aux investisseurs, aux ports et à d’autres parties prenantes pertinentes du réseau AspBAN en constante croissance.


Ce programme est axé sur le renforcement de l’innovation dans l’économie bleue européenne, en mettant clairement l’accent sur la durabilité. Par conséquent, il sera ouvert aux start-up qui sont à la fois capables et désireuses de mettre en œuvre leurs solutions durables dans les pays cibles d’AspBAN (Portugal, Espagne, France, Irlande). De plus, les start-up devraient avoir au moins un prototype prêt et être prêtes à lever des fonds.


« Le programme Acceleration Services est une plongée profonde dans l’écosystème d’innovation européen des Ports Bleus de l’Atlantique ! Il s’agira de partager des connaissances spécifiques tout en mettant les start-ups participantes en contact avec des investisseurs pertinents, des personnes partageant les mêmes idées et des mentors pour accélérer leurs activités. Aussi, il permettra aux start-ups de se connecter avec d’autres start-ups, scale-ups, PME dans un univers de ports bleus atlantiques », explique Ana Pinela, coordinatrice de projet pour Beta-i Collaborative Innovation. « Nous recherchons des start-up innovantes, dont les solutions de pointe peuvent contribuer à stimuler la numérisation et à améliorer l’efficacité opérationnelle, la transition verte et l’impact positif sur la réalisation de mesures de durabilité, et pour l’émergence de nouvelles entreprises pour les ports dans l’économie bleue. Région. AspBAN vise à lancer un écosystème dynamique d’accélération des start-up où les ports atlantiques de l’UE fonctionneront comme des hubs de l’économie bleue », a déclaré Ana.


Le programme de services d’accélération est gratuit et les start-ups peuvent postuler jusqu’au 15 octobre 2021. Pour plus de détails, consultez : Projet AspBAN 2021 – Réseau d’accélération bleue des ports intelligents de l’Atlantique.

     

         

À propos d’AspBAN


L’Atlantic Smart Ports Blue Acceleration Network (AspBAN) est un consortium de 13 partenaires à part entière, coordonné par Beta-i Collaborative Innovation, qui a reçu un financement du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP). Axé sur le développement d’une plate-forme d’accélération dynamique, AspBAN aide les ports atlantiques de l’UE à fonctionner en tant que hubs de l’économie bleue.
Les ports sont l’une des principales interfaces avec l’océan, ce qui signifie qu’ils joueront un rôle stratégique de rampe de lancement pour une nouvelle génération d’entreprises bleues. En devenant le terrain de jeu principal pour le développement de nouvelles entreprises bleues, les ports atlantiques de l’UE peuvent diversifier leurs modèles commerciaux et leurs sources de revenus et œuvrer pour une économie océanique durable.
AspBAN bénéficie du soutien de l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’océan, l’Ambassadeur Peter Thomson ; du Ministre d’État, de l’Économie et de la Transition numérique du Gouvernement portugais, Pedro Siza Vieira ; et d’un pool important et représentatif de 137 partenaires stratégiques et d’un univers total de 391 ports, de l’UE atlantique, de la Norvège, des États-Unis, du Canada, de la Colombie, du Maroc, de la Mauritanie, de l’Inde et de la Chine.